Bienvenue sur mon site

"Pour photographier les gens, il faut les aimer."
Antanas Stkus

J’ai appris mon métier dans les hôpitaux comme infirmière. Ce fut pour moi la meilleure formation à la création de documentaires. J’y ai appris à connaître l’être humain.
J‘ai débuté ma carrière comme infirmière en Afrique (Madagascar, Egypte) pendant plusieurs années, puis à Paris pendant 7 ans.

Tournages dans les cathédrale de France

Passionnée par le cinéma depuis l’enfance, j’ai tout quitté du jour au lendemain et fondé ma propre société de production en 1988, ithaque films. Pourquoi « ithaque » ? Parce que cette île est la patrie d’Ulysse qui a mit 20 ans à retourner chez lui. Ithaque est devenu le symbole du retour vers ce que l’on aime. Pour ma part, j’ai mis 10 ans, mais c’est normal je suis une femme.

Pour démarrer, je me suis servie de ma connaissance du milieu médical pour produire des films destinés aux médecins, infirmières et sages-femmes. Ces rencontres m’emmenèrent à produire par la suite plus d’une cinquantaine de films sur le sport et le bien-être, films destinés au grand public en collaboration avec la société Echo D.A.

Parallèlement à ces films institutionnels qui me permettent d’acquérir une solide expérience, je développe des projets plus personnels.

 N’oubliant pas mon expérience d’infirmière, je mets toujours l’être humain au centre de mes sujets, qu’il s’agisse de courts-métrages, de reportages ou de documentaires.

 Je me suis lancée dans la réalisation de mon premier court-métrage en 2001, produit par Comic-Strip.

Ce court métrage, « Les tyrans ordinaires« , a reçu le Prix du meilleur premier court-métrage à Pontault-Combault, et fait le tour de France des festivals. Il parle de la pression que les gens qui vous entourent vous font vivre lorsqu’ils sont pessimistes.

Tournage en Bourgogne

Forte de cette expérience et de ce premier succès, j’ai poursuivi l’expérience à travers d’autres courts-métrages.

Mais ce type d’expression ne me suffisait pas ; j’ai commencé la réalisation de nombreux reportages et documentaires diffusés sur les chaînes France Télévision ou KTO, alternant production et réalisation. Avec la chaîne KTO, je peux parler de sujets auxquels je tiens, aussi bien sur la foi, la philosophie, l’histoire, l’art, la culture.

Et comme l’union fait la force, je travaille avec Jean-Louis Focas, également réalisateur.

Bonne visite !

J’ai vu un grand bateau dans la ville